Nouvelles

Camp de jour : Nicolet pourra accueillir   84 enfants de Nicolet et Sainte-Monique

Camp de jour: Nicolet pourra accueillir 84 enfants de Nicolet et Sainte-Monique

Avec l'annonce du gouvernement du Québec de cet après-midi du premier ministre, François Legault, c'est 84 enfants qui pourront prendre part au camp de jour organisé par la Ville de Nicolet pour les jeunes de Nicolet et Sainte-Monique. Ce nombre représente 44 % de la capacité d'accueil normale du programme et tient compte des ratios animateur/enfants exigés par Québec. Le processus d'inscription en ligne sur le site internet de la ville débutera ce jeudi 28 mai dès 8 h 30   (ceux qui auraient déjà inscrit leurs enfants avant la pandémie devront le refaire compte tenu des nouvelles règles). Celui-ci se terminera le dimanche 7 juin.

Le camp de jour sera offert du 22 juin au 13 août (soit 8 semaines) du lundi au jeudi, de 7 h 30 à 17 h 30. Le vendredi, le service ne sera pas disponible pour favoriser le repos du personnel et l'application de mesures sanitaires strictes. Le coût demeure le même à 367 $ pour l'été. Des animations spéciales remplaceront les voyages parce qu'aucune sortie ou voyage ne seront effectués cette année étant donné le contexte.

« Je salue la capacité d'adaptation de notre équipe des Services à la communauté qui permettra la tenue d'un camp de jour cet été. Les élus savent combien ce service est important pour la communauté et particulièrement cette année. Avec un taux d'occupation actuel de 56 % à l'école primaire Curé-Brassard, nous espérons que le service pourra répondre aux besoins de la population, mais nous sommes conscients qu'il est aussi possible que les places se comblent rapidement. Nous allons d'abord prioriser les parents nicolétains travaillant dans des services essentiels*, les autres places allant aux jeunes de Nicolet et Sainte-Monique » souligne la mairesse, Geneviève Dubois.

Une liste d'attente pourrait être constituée si un nombre d'inscriptions dépasse la capacité d'accueil. Advenant une aide financière additionnelle de Québec, la Ville pourrait alors rendre disponibles de nouvelles places.

« Alors que d'autres municipalités au Québec renoncent à offrir le programme de camp de jour, nous sommes bien heureux de pouvoir rendre disponible un service adapté avec la réalité de la  pandémie. Nous avions regardé bien des scénarios et le guide sorti la semaine dernière nous a confirmé que nous avions bien fait nos devoirs » ajoute la première magistrate.

Nicolet avait déjà amorcé son processus d'embauche avant la pandémie, les animateurs qui seront à l'emploi de la Ville pour le camp de jour auront des mesures sanitaires strictes à respecter et à faire respecter.

 

* Voici la liste des emplois et des services essentiels priorisés pour le camp de jour :

  • Toutes les professions du réseau de la santé et des services sociaux;
  • Policiers, pompiers, agents des services correctionnels et constables spéciaux, forces armées canadiennes;
  • Pharmacies communautaires et en biens pharmaceutiques;
  • Inspection des aliments et abattoirs;
  • Résidences et services à domicile pour les aînés
  • Services sanitaires (traitement d'eau) et collectes de déchets
  • Ministère de la Sécurité publique (sécurité civile et coroners)
  • Personnel du gouvernement du Québec sur la COVID-19, 811 et 911
  • Régie de l'assurance maladie du Québec
  • Services de garde d'urgence