Louis Caron

Auteur du CANARD DE BOIS et de TÊTE HEUREUSE ainsi que d'une quinzaine d'autres œuvres littéraires dont deux trilogies historiques, scénariste à l'occasion et poète en privé, Louis Caron poursuit depuis trente ans une démarche d'écriture marquée par la tendresse et la quête de vérité.

À l'occasion, il rompt la solitude de l'écriture en mettant ses talents de conteur et d'animateur au service des groupes et des associations.

Né à Sorel, Québec, le 21 juillet 1942, Louis Caron est issu d'une lignée d'architectes dont les racines sont implantées dans la région de Nicolet. Enfance et études à Nicolet. Journaliste à l'âge de 18 ans, il franchit toutes les étapes de cette carrière, en l'élargissant au domaine des communications, avant de l'abandonner en 1976 pour se consacrer entièrement à l'écriture. Les prix Hermès et France-Canada (1977) couronnent la parution de son premier roman, L'emmitouflé. En 1979, le premier récit qu'il donne à la radio, Tête-Heureuse, lui assure une réputation de conteur.

C'est avec LES FILS DE LA LIBERTÉ, une télésérie en six épisodes d'une heure adaptée de son roman Le canard de bois, co-produite par Interimage inc. de Montréal, Télé-Québec et France 2, qu'il aborde l'écriture pour la télévision. Il poursuit cette carrière avec Les racontages de Louis Caron, puis avec la première partie de la télésérie Lance et compte, écrite en collaboration et produite par la Société Radio-Canada (réseaux français et anglais) et la première chaîne de la télévision française.

Président de l'Union des écrivains québécois en 1979 et 1980. En 1982, il recevait le prix France-Québec pour Le canard de bois, et le prix Duvernay, en 1984, pour l'ensemble de son oeuvre littéraire. À la demande de la ministre des Affaires culturelles, il présida de 1987 à 1989 le Groupe-conseil sur le statut de l'artiste. Il joue un rôle semblable depuis 2005 au sein du Comité permanent à la condition socioéconomique des artistes, mis sur pied par la ministre de la Culture.

Il a donné un cours de Culture et littérature québécoises à l'université de Paris X (Nanterre) en 1990 et 1991. Il a également effectué une tournée des principales villes de France, en 1990 et 1991, présentant un spectacle composé de récits et de chansons intitulé Parlez-moi français. Il a rédigé les textes et légendes qui accompagnent trois expositions du photographe français François Poche, Montréal un parfum d'îles, Les Inuit - vie quotidienne et spirituelle dans le Grand Nord ainsi que Vision panoramique de l'Acadie. Il est aussi l'auteur d'un CD ROM intitulé Terre des Inuit - Un séjour inoubliable sur le toit du monde.

Depuis son retour au Québec, il rompt la solitude de l'écriture en mettant ses talents de conteur et d'animateur au service des groupes et des associations. Il a été président fondateur de l'Association des écrivains de la Montérégie et il est l'actuel président de la Société des écrivains de la Mauricie.

Un nouveau roman, Tête heureuse, a paru à l'automne 2005. Il prépare présentement un roman qui s'intitulera Le pain d'oiseau.

  • Prix Hermès 1977
  • Prix France-Canada 1977
  • Prix France-Québec 1982
  • Prix Duvernay 1984
  • Membre de l'Académie des lettres du Québec depuis mai 1995.
  • Chevalier de l'Ordre national du Québec depuis juin 2008.
Louis Caron - logo

Coordonnées

Louis Caron

1050, rue Notre-Dame
Nicolet, Québec
J3T 1A5

(819) 293-7412

819 293-5152

(819) 293-2443

louiscaron@sogetel.net

X
1 1