Centre d'interprétation de Baie-du-Febvre

Avec près d'un million d'oiseaux qui fréquentent ses berges chaque printemps, le lac Saint-Pierre constitue la halte migratoire la plus importante d'Amérique du Nord. Sur son parcours vers la mer, le fleuve Saint-Laurent crée, avec son élargissement du lac Saint-Pierre, un paysage tout en nuances. Le mouvement cyclique de ses inondations engendre une osmose entre la terre et l'eau qui stimule de façon remarquable la productivité biologique.

Lorsque l'eau qui a envahi les terres se retire, les rives du lac renferment des habitats humides riches et variés où s'épanouit la vie. Les marécages, les prairies humides et les marais offrent couvert, protection et nourriture à la faune qui y réside. Du marais profond aux terres agricoles en passant par les marécages arbustifs et arborescents, tous les habitants, que ce soit la Gallinule poule-d'eau, le Busard Saint-Martin, le Grand Héron et bien entendu l'Homme, apprennent à partager ce territoire en harmonie.

420, route Marie-Victorin
Baie-du-Febvre (Québec)
Canada, J0G 1A0

Téléphone: 450 783-6996
Télécopieur: 450 783-6423

info@oies.com
http://www.oies.com

Coordonnées

Centre d'interprétation de Baie-du-Febvre

420, route Marie-Victorin
Baie-du-Febvre, Québec
J0G 1A0

450 783-6996

450 783-6423

info@oies.com

 Consultez le site Internet

X
1 1